Crise énergétique : le GIMELEC agit

Face aux enjeux structurels d’électrification de transition énergétique, le GIMELEC est depuis longtemps convaincu du nécessaire développement de la flexibilité de l’infrastructure électrique.

Avec un contexte très favorable en matière de disponibilité de gaz et d’électricité par rapport à l’état des consommations d’énergies, les acteurs français n’avait jusqu’à récemment exprimé qu’un intérêt modéré pour cet enjeu, repoussant le besoin de flexibilité du système électrique à une perspective de long terme.

Depuis, la crise sanitaire a bouleversé le planning de maintenance des centrales électronucléaires, des phénomènes de corrosion ont été découverts tandis qu’une guerre en Ukraine s’est déclarée.

Les conséquences sont connues :

  • Une disponibilité faible du parc nucléaire en France ;
  • Des incertitudes sur l’approvisionnement en gaz ;
  • Des prix de l’énergie en forte augmentation.

Une incertitude encore plus forte pèse désormais sur la capacité du système français et européen à assurer l’équilibre offre /-demande les hivers prochains.

Désormais les besoins de pilotage de l’offre et de la demande en France en Europe sont importants, structurels et urgent. Face à ce défi, le GIMELEC agit : découvrez nos actions en cours ci-après