Le tableau basse tension : « le cœur et le cerveau » de l'installation électrique

21 mai. 2013

Le tableau basse tension : « le cœur et le cerveau » de l'installation électrique

Les constructeurs d’équipements  de  distribution  et  de contrôle - commande à basse tension regroupés au sein du Gimélec dans une division « Tableautiers » ont développé une action de valorisation de la profession par la mise en place d’une charte d’engagement sur la base de laquelle les entreprises pourront présenter à leur clientèle leur démarche de progrès.

A cet effet, le Gimélec a déposé auprès de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle une demande de marque collective simple, RESOTABLO, destiné à identifier cette charte d’engagement. 

Cette marque fait l’objet d’un règlement d’usage qui a pour objectif de déterminer et préciser les conditions de son utilisation par l’ensemble des professionnels[1] du tableau électrique qui y font référence. 

Tout Tableautier souhaitant utiliser cette marque accepte expressément de se conformer au règlement d’usage et d’appliquer le référentiel RESOTABLO dans sa globalité telle que décrit dans le document de référence joint «Guide général d’application » . 

La page deux du document relève de l’engagement de l’entreprise adhérente à la marque. Elle doit être complétée et signée, puis adressée au DGA du Gimélec en charge du secteur « distribution électrique ». 

Par ailleurs, l’autorisation d’apposer le logo RESOTABLO sur un produit (tableau électrique) est suspendue à la déclaration de conformité au référentiel technique appliqué au produit. Cette déclaration figure en annexe du Guide Général d’Application. Elle doit être renseignée et doit pouvoir être présentée au Comité de Suivi de la marque RESOTABLO.

> Télécharger






EN VIDEO

Transition énergétique des bâtiments communaux : quelles bonnes pratiques dans un contexte contraint ?