Cybersécurité, Big Data et Open Data

Les smart grids sont une opportunité historique de rendre plus efficace et plus écologique les systèmes énergétiques existants et pour cela la gestion de la Big Data va être un élément de compétitivité supplémentaire, tout en offrant des opportunités de développement de nouvelles activités sur un marché mondial estimé entre 200 et 1 000 milliards d’euros.

Le développement des smart grids revient à faire circuler des masses de données de manière multidirectionnelle entre des objets interconnectés, allant de la centrale de production jusqu’à l’imprimante 3D, en passant par la régulation du trafic ferroviaire. Le stockage et la gestion de ces masses de données est l’occasion pour la France d’accueillir des usines numériques, des datacenters, des laboratoires de recherche. Ils sont aussi l’opportunité de structurer une offre exportable dès lors que tous les maillons d’une offre globale sont existants.

"La clé qui ouvre toutes les portes… La confiance", Charlotte Savary


La gestion des données doit se faire dans un espace sécurisé compte tenu du caractère sensible et centralisé des installations électriques en général et tout particulièrement en France. C’est pourquoi la cybersécurité doit trouver une application transversale dans le cadre du déploiement des smart grids et ainsi constituer un élément de confiance pour les utilisateurs.

Combinée à l’Open Data ou à l’ouverture des données publiques, la cybersécurité permettra à l’innovation de se développer dans un cadre respectant la vie privée des consommateurs tout en offrant des nouveaux services dont  les entreprises de la 3ème révolution industrielle auront nécessairement besoin pour sécuriser leur patrimoine immatériel.





EN VIDEO

Interview du Gimélec pour Data Centre World